Le château de Menthon-Saint-Bernard - annecy visites guidées, réceptions, mariages, séminaires, tourisme
Le château de Menthon-Saint-Bernard - annecy visites guidées, réceptions, mariages, séminaires, tourisme

« L'œuvre collective d'une famille où chacun a apporté sa pierre suivant l'esprit du temps et son propre goût… »

Lové dans un parc profond, le Château de Menthon n'est pas seulement l'un des joyaux architecturaux savoyards. Avec ses 105 pièces, il est resté par delà les siècles une demeure bien vivante, toujours occupée par la même famille depuis bientôt 1000 ans.

Véritable rempart naturel, les Alpes furent de tous temps sillonnées de passages stratégiques. Si l'on retrouve encore à proximité du Château de Menthon les traces d'une ancienne voie romaine qui reliait Genève à l'Italie et qui passait notamment par Dingy-Saint-Clair, Menthon et Faverges, ce n'est peut-être pas tout à fait un hasard. D'origine celtique, le nom de "Menthon" signifie "maison sur le rocher" et une tour de guet en bois a d'abord du être érigée en lieu et place du château actuel pour surveiller les allers et venues sur la route ainsi que la navigation sur le lac d'Annecy.

Bâti sur un éperon rocheux, le Château de Menthon est donc le fruit d'une longue histoire… qui commence à la fin du XIIème siècle. A l'origine, il y avait trois hautes tours carrées : la tour du lac qui surplombe le lac, le village et la route Annecy-Faverges ; le donjon qui regarde vers le passage de la vallée des Aravis ; la tour des armes qui veille sur le col de Bluffy et les Dents de Lanfon. Reliées par des chemins de ronde, elles abritaient une grande cour où les villageois trouvaient refuge lors des périodes troublées.

Au cours de la Renaissance, l'austère château fort se transforme peu à peu en lieu d'habitation et des appartements sont construits à la place des anciens chemins de ronde. En 1740, une façade sort de terre, ouvrant un vis à vis avec le lac. C'est fort d'une stabilité exemplaire que le château amorce sa grande métamorphose en 1880, sous l'impulsion de l'arrière grand-père du propriétaire actuel, René de Menthon. Artiste dans l'âme, poète et rêveur, l'homme ne se contenta pas d'être un contemporain de Viollet-le-Duc, il fut également totalement acquis à la cause du célèbre architecte qui restaura plusieurs ensembles de l'époque médiévale. Il entreprend donc d'importants travaux de rénovation et en décidant d'adjoindre plusieurs tourelles fines et élancées au bâtiment, c'est lui qui donne le trait final au tableau : le Château de Menthon acquiert un visage nouveau empreint de cette subtilité toute romantique qui fait son charme voire son mystère… Au point qu'un certain Walt Disney, en villégiature dans la région, s'en inspirera pour un autre château tout aussi photogénique, celui de la Belle au Dormant ! Bien à l'abri des regards derrière leurs murs hauts et massifs, les pièces intérieures n'ont que très peu changé. Elles constituent un témoignage précieux sur ce qu'a pu être la vie dans un château fort savoyard petit à petit transformé en une riche demeure seigneuriale.